Passer au contenu principal

L’épidémie de COVID-19 qui continue de progresser sur le territoire national oblige à une réflexion quasi quotidienne sur les différentes recommandations qui peuvent être faites.

Celles-ci doivent s’adapter à des problématiques parfois antinomiques, variables d’un territoire à l’autre, et qui évoluent en fonction de l’ampleur de la crise et donc du temps.

Ainsi, la prise en charge endoscopique d’un patient en cette période difficile nécessite de répondre à une équation complexe intégrant :

  • le risque infectieux pour les patients et les soignants en fonction du niveau de protection disponible ;
  • l’état de saturation des réseaux de soins ;
  • l’indication de l’examen et le risque potentiel de perte de chance pour le patient en cas de report d’examen ;
  • le respect des mesures de confinement.

C’est pour cette raison que la SFED a décidé, en plus des ses recommandations sur le sujet et de toutes les informations et alertes regroupées dans une rubrique « COVID-19 et endoscopie digestive », de lancer une série de questions-réponses.

La première, présentée ce jour, résume les conditions de réalisation d’une endoscopie digestive.
Elle sera suivie d’autres questions-réponses concernant les indications des endoscopies et les conditions de reprise d’activité dans les plateaux techniques d’endoscopie digestive.

 

> Télécharger la question et réponse de la SFED sur les conditions de réalisation d’une endoscopie en cette période de COVID-19